Pour ma 2ème entrée en Chine, ayant déjà visité Pékin, je choisis de venir directement à Hohhot.

J’avais réservé via internet une guest-house, en leur demandant de venir me chercher à la gare à mon arrivée. Mais voilà, comme en Chine il y a toujours des imprévus, à mon arrivée, personne ne m’attendait. Je tente de joindre l’auberge avec mon téléphone, mais sans succès. Je tente donc de trouver un Chinois qui parle Anglais, pas simple. Tout de suite, je me retrouve avec un attroupement de Chinois autour de moi, tous veulent m’aider, mais personne ne parle Anglais…No comment !

Finalement, au bout de 30mn d’animation autour de moi, une jeune Chinoise me dit parler Anglais. Elle appelle l’auberge pour moi, qui lui dit ne pas vouloir de moi car je suis une étrangère… Super, il est 23h, et je ne sais pas où dormir.

Finalement, un policier va m’accompagner dans plusieurs hôtels pour m’aider à me trouver une chambre. Et ben non, même avec la police ça marche pas, ils « n’ont pas de place » pour moi ! Voilà ce qui arrive lorsque l’on sort des sentiers touristiques en Chine. Qu’à cela ne tienne, je vais retourner à la gare, acheter mon billet de train pour demain soir, et dormirai à la gare…

Mais voilà, lorsque je prends mon billet de train, on m’annonce que le train est complet, et que du coup je vais devoir voyager en standing pendant 14h de nuit. La nuit à la gare, ça va pas le faire ! 2 nuits d’affiler sans dormir, ça risque de piquer un peu.

Je reprends mes sacs, et repars dans la rue à la recherche d’un hôtel acceptant les étrangers. Au bout de 8 tentatives, une réceptionniste me dit oui. Tellement surprise, je lui demande de répéter. Ouf, il est 1h30, j’ai enfin trouvé un endroit où passer la nuit.

Welcome back to China !

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *