Après une bonne semaine à Page, et quelques recherches sur internet, j’ai choisi Kanab comme nouveau camp de base. Pour 2 raisons, d’abord pour sa situation centrale entre Zion et Bryce Canyon, et également, parce que c’est le seul endroit où j’ai trouvé une auberge de jeunesse dans cette zone. Ainsi donc, nous avons quitté Page en début d’AM pour parcourir les 75 miles tranquillement, tout en profitant des paysages…

27/6 Trajet de Page à Kanab et 1er pas à Zion National Park

Nous arrivons à « The Cowboy Bunkhouse » dans l’AM, et on nous fait aussitôt visiter les lieux. Le bâtiment est assez grand, mais à 1ère vue pas très chaleureux. On nous explique alors que ce bâtiment a d’abord été un hôpital, avant de servir d’école puis d’auberge de jeunesse. Mais je dois avouer que les volontaires travaillant ici faisaient vraiment ce qu’il faut pour que l’on s’y sente comme à la maison, et du coup l’atmosphère y était somme tout très agréable. Bref, une rapide installation et pour moi, j’ai besoin de grand air, je me renseigne donc illico sur Zion. Le parc se trouve à environ 45mn de voiture. Je ne peux pas résister, malgré l’après-midi bien avancé, je décide d’aller y faire un saut. Une des volontaires me donnent quelques informations sur des petites rando à faire, compte tenu de l’heure avancée, et hop, en voiture (seule cette fois, Audrey décide de rester à l’hostel).

Environ 45mn de route, et là, à peine rentrée dans l’enceinte du parc, wow, wow et wow, Oh My Godness ! Plein les yeux, mais vraiment plein les yeux ! C’est endroit est vraiment magnifique. Je parcours une partie de la route qui traverse le parc jusqu’au visitor center tout en faisant plusieurs arrêt pour admirer le paysage, c’est fantastique !

Après un 1er aperçu en voiture, je me gare ma voiture et prends le bus pour monter au départ de la rando Emerald pool. Une petite rando, histoire de me donner un autre aperçu du parc. La rando est facile, et en cette fin d’AM, la température est assez agréable, le chemin se trouvant à l’ombre de gigantesque falaise. Le sentier débouche sur quelques bassins au pied d’immenses roches.

Retour au départ de la rando vers le Zion lodge, je décide de prendre le bus pour aller un peu plus au Nord, mais il commence à se faire tard, je n’ai malheureusement pas le temps de faire d’autre rando. Je prends donc un autre bus pour me reconduire à ma voiture et retourner sur Kanab, toujours au milieu de ce paysage tout droit sorti l’imaginaire. Sur la route du retour, je fais encore quelques autres arrêts pour profiter de la luminosité tombante avant de rentrer.

Pour la soirée, un repas dans un resto Mexicain avec Audrey, et repos. Je sens que ma journée de demain que je compte consacrer à des rando dans Zion va être intense !

 

28/6 Hike to Angel’s Landing et Observation point

Pour cette journée, j’ai prévu de faire la célèbre rando Angel’s Landing. Entre le trajet pour me rendre au parc, le temps de trouver une place pour me garer et prendre un bus pour le départ de la rando, j’attaque cette rando aux alentours de 11h. Le « sentier », ressemble plus à une mini-route, puisque celui-ci est bitumé sur la 1ère partie. Il monte longuement en lacet, avant de s’engouffrer entre 2 falaises gigantesques. Par la suite, le sentier monte un peu plus abrupte encore, avant d’attaquer cette fois la partie la plus intéressante pour moi, l’arrête pour rejoindre Angel’s Landing point. Personne sujette au vertige, s’abstenir ! (heureusement que Audrey ne m’a pas accompagné). La rando étant assez populaire, c’est donc en file que l’on marche au bord du vide, avec des chaînes par endroit histoire de pouvoir se cramponner. Çà monte toujours, pour finalement déboucher sur un long rocher légèrement pentu, et continuer jusqu’au fameux Angel’s point. Arrivée là, la vue sur Zion est juste époustouflante. J’y ferai ma pause pique-nique tout en admirant le paysage, sublime !

Après avoir profité de l’instant, je commence à parcourir l’arrête en sens inverse, toujours en file indienne derrière d’autres marcheurs, en doublant certains qui un peu craintif du vide avance comme des escargots. Arrivée à une jonction, je décide avant de redescendre de m’engage sur le entier North Rim. Et là, bonheur, je suis toute seule ! Je croiserai juste en chemin un Suisse avec qui je taperai la causette pendant au moins 20mn, avant de continuer. C’est le bonheur, tous ces plateaux rocheux, offrant des points de vue à 360°, sensation de liberté absolue ! je ne peux m’empêcher de courir partout, tant l’excitation est à son comble… Après un bon moment à apprécier ce paysage pour moi toute seule, je fais  ½ tour pour redescendre. La descente est super agréable, et toujours au 7ème ciel, j’en ferai une bonne partie en courant, on dirait que Angel’s Landing donne des ailes. Je suis au top, j’ai presque l’impression de voler !

Retour au lodge, il est presque 16h. Un rapide coup d’œil à la carte et je vois qu’une autre rando semble réalisable avant le coucher du soleil : Hidden Canyon, donné pour 2h30 de marche, ça semble parfait. Je refais le plein d’eau, après avoir déjà bu 2l, puis prends le bus pour le départ de cette rando.

Je commence donc par la petite boucle de Weeping rock avant d’attaquer la montée à 16h30 vers Hidden Canyon. Malheureusement en chemin, je découvre que cette rando est fermée, car des travaux sont en cours sur le trail. Un rapide coup d’œil à ma brochure, et je vois qu’un autre sentier continue vers le Nord vers Observation Point. La rando est cotée difficile selon et le temps donné pour celle-ci est de 4h. Malgré l’heure tardive, je décide de m’y engager avec la décision de faire ½ tour aux alentours de 18h15, peu importe où je me trouverai, histoire de ne pas me faire piéger par la nuit.

L’endroit est désert, le trail slalom entre falaises, canyons et autres merveilles de la nature, avant de contourner la montagne, par un sentier aussi proche du vide qu’un pas de trop du mauvais côté, et c’est l’envol ! Il fait toujours aussi chaud, mais je suis en super forme et enchaîne les pas comme une machine ! A 18h30, si mes calculs sont bons, je ne suis plus très loin de Observation point, et ce serait dommage de faire ½ tour maintenant. Du coup, je continue, pour arriver sur un plateau haut perché, où poussent de jeune chênes en pagailles. Toute cette verdure tranche carrément avec l’environnement que j’ai pu voir jusque là. J’arrive à Observation point vers 19h, et franchement, ça valait le coup : quelle vue !!! Je fais quelques clichsé, mais ne m’attarde pas trop, d’abord parce que le coucher de soleil est dans 1h, et aussi parce que l’endroit est infesté de moucherons : résultat de la combinaison de la végétation, de l’heure proche du coucher de soleil et de ma bonne odeur corporelle après cette journée de rando sous une chaleur de plomb 🙂

Je commence donc le retour d’un bon pas sur le plateau, essayant de chasser tous ces moucherons qui me pourchassent, puis arrive enfin au calme sur le sentier contournant la montagne. Encore une fois, je ferai une bonne partie de la descente en courant, mais quel bonheur ! De tous les parcs nationaux que j’ai vus jusque là, je pense vraiment pouvoir dire que Zion est mon coup de cœur.

J’arrive en bas aux alentours de 20h15 : pas trop mal le timing ! Quelle journée, j’ai du boire environ 4l d’eau en tout, sans compter la bière qui m’attend à l’auberge ! Je retrouve ma voiture et rentrerai assez tardivement à l’auberge, mais avec une satisfaction inégalable d’avoir profité au maximum de cette journée ! Un vrai bonheur…

 

Comme vous l’avez compris, Zion est mon coup de cœur, aussi j’ai décidé de ne pas jumeler l’article avec un autre parc, histoire de partager avec vous le maximum de photos. Je dois avouer que le choix a été difficile, et bien que les images ne peuvent exprimer les émotions, j’espère que vous les apprécierez ! Enjoy…

 

About the author: snookmam

Un commentaire

  1. En effet, photos époustouflantes, magnifiques, grandioses…. Bref, le soir, tu devais être bien fatiguée avec ces 2 randos ! Quels souvenirs tu auras à raconter ! Il n’y a plus qu’à faire des conférences dans les écoles ou collèges , ça serait super intéressant pour les élèves ! En tout cas, moi je me régale de ces paysages (moi qui ai peur de l’avion, je ne suis pas près de voir tout ça !)
    Profite bien des mois qu’il te reste… pour découvrir encore tant de belles choses et de beaux endroits.
    Annick (amie de ta maman à la salle de sport de Montenois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *