united_kingdom

English Version  

« Cyn Discovers the world »

C’était le nom que je m’étais trouvé pour mon profil voyage de Facebook avant mon « tour du monde », comme je me plaisais à l’appeler il y a de ça maintenant plus d’un an. (Vous pouvez trouver ce que j’avais écris il y a longtemps dans la rubrique « about me »). J’aime le jeu de mot, le jeu de mot avec mon prénom m’a plu, et je dois avouer que j’en suis assez fière…

Au départ juste un projet de tour du monde, pour découvrir le monde, comme mon nom l’indique…

Mais maintenant que ça fait plus d’un an que je suis sur la route, ce nom « Cyn Discovers the world », ainsi que mon voyage « tour du monde », ne me semble plus approprié. Peu après mon départ déjà, le terme « tour du monde » ne me semblait inapproprié. J’y préfère le terme « grand voyage », ou encore « voyage au long cours », même si 2 ans (22 mois pour être exacte), ce n’est pas si long… Bref, je suis en grand voyage, c’est tout !

Et donc 1 an maintenant, un peu plus maintenant, vu que j’ai un peu tardé (pour changer) à publier ce post. Mais je le voulais authentique, représentatif du chemin parcouru… Alors voilà, 1 an au travers du continent Eurasie, ça donne ça :

 

Des capitales Baltes à la Capitale Finnoise

De la Venise du Nord, St Petersbourg , au petit village de Sibérie de Zavyalovo

Du lac Baïkal aux steppes Mongoles

Du désert de Gobi au lac Khövsgöl

De la muraille de Chine aux pics karstique de Yangshuo

De la baie d’Ha Long au delta du Mékong

Des horribles Killing Fields aux magiques temples d’Angkor

Des marchés de Bangkok aux peintures 3D de Georgetown

Des plantations de thé de Cameron Highland aux tortues d’Apo Island

Du trek dans les rizières de Batad au yoga dans la Chiang Mai

De la méditation aux pagodes et temples de Bagan

De l’authentique Mandalay à l’agréable Hpa-Han

De l’historique Sukhotai à la touristique Luang Prabang

Des cours de Kung Fu à Paï au Mindfulness Project dans l’Isan

De l’ancienne capitale Ayutthaya à la moderne Bangkok

Et pour finir…. Ma téléportation au-dessus du Pacifique !

 

Tant de chemin parcouru, tant de destinations… et pourtant pas tant que ça !

Durant cette année, j’ai traversé, où presque, le continent Eurasie par voie terrestre, principalement en transport local. De chez moi à Kuala-Lumpur par terres et mers !

 

Alors qu’est-ce que cela m’a appris jusque là ?

D’abord, j’ai surtout appris à prendre mon temps, à apprécier ce temps, à vivre au présent, au jour le jour… Sans me soucier du lendemain ! C’est une chose merveilleuse pour qui y parvient ! Mais j’ai aussi appris d’autres choses :

Le partage

un mot qui peut sembler tellement loin de notre mode de vie. Durant cette année, il  n’y a pas une chose qui ait été mangé devant moi sans que l’on m’en propose, pas une boisson bu devant moi sans que l’on me fasse goûter (pour le meilleur et pour le pire…), chaque couverture lorsqu’il faisait froid fut partagée, chaque place disponible, si petite fut-elle, me fut proposée si je n’en avais pas  pour m’asseoir… Et j’ai découvert à mon tour effectivement, que c’était un bonheur de partager ce que l’on a, pas seulement les choses matérielles, mais aussi le savoir, l’expérience… Bref, tant de choses à partager !

La générosité… et la solidarité.

Voir les gens dans le besoins n’est pas toujours facile, surtout lorsque comme moi, on sait que malheureusement on gagne plus d’argent en voyageant que eux en travaillant dur… Mais ces gens ne veulent pas de pitié. Alors lorsque l’occasion s’est présentée de pouvoir donner quelque chose dont ils avaient vraiment besoin, à chaque fois, je n’ai pas hésité une seule seconde !

La confiance,

D’abord faire confiance aux autres :

lorsque l’on débarque toute seule dans un endroit dont on ne sait absolument rien (oui, je fais peu ou pas de recherche sur mes prochaines destinations !), parfois la seule solution que l’on a est de se fier totalement à des inconnus. Pour savoir où aller, ou encore comment s’y rendre. Il faut accepter de se laisser guider à l’aveugle. On ne peut pas tout faire tout seule, tout savoir… Et puis, c’est comme ça que l’on fait des rencontres… En revanche, il faut savoir aussi écouter son instinct… Jusqu’à présent, il ne m’a jamais trahi, et j’ai vu ce qu’il arrivait lorsque je ne l’écoutais pas au Myanmar !

Puis aussi la confiance en moi :

car oui, lorsque l’on voyage seule, il faut parfois faire face à des situations un peu difficiles. Dans ces moments, il est très important de garder son calme, de continuer à positiver… Mais pour y parvenir, il faut savoir se faire confiance. Ça semble évident, ou peut paraître simple, mais dans ce genre de situation, certain peuvent sombrer totalement, partir en crise de larmes et avoir envie de tout abandonner…

Garder confiance en soi, en sa capacité à résoudre les problèmes est primordiale… Et je peux dire qu’après 2 mois en Chine, maintenant je suis capable de garder mon calme en toutes circonstances !

 

Tant de choses, tant de leçons, tant d’enrichissement. Il m’est impossible de tout évoquer ici, alors je résumerai tout ça  par cette citation :

« Le voyage est la seule chose que l’on achète et qui nous rend plus riche »   Auteur Inconnu

Je confirme !

 

Alors qui suis-je ?

D’abord, je peux dire que ce n’est plus « Cyn Discovers the world », mais « Cyn Discovers » tout court ! Car ce n’est pas seulement le monde que j’ai découvert, mais aussi moi-même !

En revanche, une chose n’a absolument pas changé :

Je suis toujours simplement moi-même, et le resterai toujours !

Je veux dire par là, même si j’ai parfois entendu ou lu à mon propos que j’étais « extraordinaire », ou une source d’inspiration, ou si peut-être je suis plus confiante, bref, si je suis comme on dit en Asie « Same same but different ! »…. Peut importe je serai toujours tout simplement moi-même !

« I’m just me », Cyn Discovers

The girl who enjoy and feel it 😉

just me

Cyn Discovers, Mindfulness project, Khon Kuen, Thailand

About the author: snookmam

Un commentaire

  1. Belle leçon de vie, bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *