DSC02063Arrivée à Pékin dans le milieu de la nuit, nous avons la possibilité de finir la nuit dans le bus, ce que je ferai. Les stations de métro n’ouvrant qu’à partir de 5h du matin, je préfère rester dans le bus que de partir à l’aventure dans Pékin avec mes 2 sac à dos.

Aux alentours de 6h donc, je pars à la recherche de la station de métro la plus proche, demande des informations aux Chinois à l’aide de mon guide de conversation, mais ce n’est pas simple… Après une vingtaine de minutes, je la trouve, avec les indications de mon auberge de jeunesse, c’est plutôt chose facile ensuite pour la trouver.

Je me présente donc relativement tôt à l’auberge, et pars aussitôt retrouver Mathieu et Céline, le couple de Français avec qui j’étais en Mongolie, et Jérémie, un autre français qui était dans notre guest-house à Oulan-Bator.

 

Jour 1 : Le palais d’été

Pour cette 1ère journée, nous allons visiter le Palais d’été, au nord-ouest de la ville. A notre arrivée, déjà des milliers de touristes sur les lieux, il va falloir s’y faire, après la Mongolie, le choc est violent : bienvenue en Chine !

La visite se fait sous une chaleur terrible, le ciel est un mélange de blanc et jaune dû à la pollution. La visite est intéressante, les bâtiments sont impressionnants. La balade y est agréable.

Le soir, une petite balade autour de la place Tien Amen et street-food pour le repas. Nous aurons l’occasion de voir des brochettes de toutes sortes : scorpions, mygale, grenouille (mais entière), ou encore serpents. Pour ma part, je me contenterai de nourriture « classique » Chinoise. Pas très kamikaze sur ce coup là !

Jour 2 : La cité interdite

Au programme : la célèbre Cité Interdite ! Mais attention, il faut montrer patte blanche pour y accéder : passeport, fouille des sacs et passage au détecteur. Formalité accomplie, nous entrons dans la cité par la porte du Midi. L’édifice est impressionnant par sa taille, et aussi par son architecture! La visite nous prendra pas loin de 5 heures. 5 heures au milieu de milliers de Chinois, mais la cité étant gigantesque, et ayant commencé tôt le matin, la foule est supportable.

Nous aurons là notre 1ère expérience de vol d’image, je m’explique : alors que nous prenions une pause assis tous les 4 sur un muret, un Chinoise est venue s’accroupir dernière nous avec son plus beau sourire pendant que son copain prenait la photo ! Ben t’aurais pu demander, on aurait dit oui…lol

L’AM, nous irons nous oxygéner au Parc Behaï,, le long de ce que les Chinois appellent la « mer du Nord ». Nous y découvrons le mur aux 9 dragons, et profitons de ce petit coin de tranquillité. L’atmosphère du parc est paisible, le fait qu’il soit payant limite la foule.

Jour 3 : à la recherche de l’institut Français

Aujourd’hui, la mission est de trouver l’institut Français. Cela me prendra une demi-journée pour le trouver. Les indications de mon auberge pour le trouver n’étant pas bonnes, j’ai cherché un peu, mais je l’ai trouvé ! Il faut savoir que les Asiatiques n’aiment pas perdre la face, donc même s’ils ne savent pas quelques choses, ils vous diront qu’ils savent, et du coup pour ma part ils m’ont envoyé dans le quartier des ambassades… No comment!

Je voulais m’y rendre afin de trouver le Lonely Planet Chine en Français, car si depuis que je suis partie je voyage sans guide, je me dis que pour un pays aussi vaste que la Chine, ça serait peut-être mieux. Au final, il ne m’aura pas servi beaucoup, passons. L’AM sera un peu de repos et de recherche internet afin de trouver des infos pour aller sur la grande muraille, sans trop de touristes… Pas simple ! Nous nous retrouverons entre Français de Mongolie en fin d’AM pour une bonne bière et un bon repas Chinois

Jour 4 : Lama temple et Hutongs

Nous décidons d’aller visiter le temple des Lamas. J’ai adoré cet endroit. Pas trop de monde, ce qui est rare ici, et on nous donne à l’entrée une boîte de bâtons d’encens, que nous pouvons allumer devant chaque édifice afin de prier un peu. En ce qui me concerne, tous mes bâtons seront brûlés en pensant à mon ami Badmaa, qui traverse une période difficile. L

Après le temple, nous nous baladerons l’après-midi dans le fameux quartier des Hutong. Ambiance assurée, mais également beaucoup de monde. Il s’agit d’anciennes habitations Chinoises, vieille de 700 ans, entre lesquelles sillonnent des ruelles très étroites. Aujourd’hui quartier très touristique, on y voit encore de vieille habitation, dont la porte d’entrée est ornée de peinture ancienne.

Jour 5 : La grande muraille !

Fin de mon séjour à Pékin en beauté ! Il y a des choses comme ça lorsque l’on voyage que l’on ne veut pas manquer, et la grande muraille en fait partie.

Après avoir trouvé un moyen d’y accéder en bus local, nous nous rendons sur la portion de Badaling, qui est en fait la portion ouverte aux touristes la plus éloignés de la ville A l’arrivée, pas trop de monde. Nous décidons de monter à pied, tandis que les Chinois assez fainéants dans l’ensemble optent pou la montée en télécabine. Cela fera notre échauffement pour la muraille.

Nous arrivons donc en sueur sur la muraille, et ça va continuer. Nous commençons par partir à l’ouest, jusqu’à arriver sur la portion non restaurée, puis repartirons dans l’autre sens, vers l’Est. Il faut avouer que c’est plutôt physique, les marches sont très irrégulières, les escaliers parfois abruptes (j’ai vu des gens y avoir le vertige), mais voilà, je peux le dire : « J’ai marché sur la grande muraille ! »

C’est époustouflant ! D’autant plus que nous n’en découvrons qu’une partie, mais nous voyons bien au loin, que celle-ci serpente sur les montagnes à l’infini. C’est un travail titanesque qui a été réalisé !

Après cette éprouvante journée, retour à l’auberge, et ce soir 1er train de nuit en Chine pour Datong. Et pour se mettre tout de suite dans l’ambiance, plus de couchette disponible, donc ce sera en hard seat…7 heures, c’est pas grand-chose, après avoir voyager en Transsibérien pendant plus de 30h. Enfin, sauf que dans le Transsibérien, j’avais une couchette !

 

 

About the author: snookmam

5 commentaires

  1. De bien belle photos……….

  2. sa a l’aire bon les petites brochettes, ramène en un peu … berk………

  3. Une belle aventure, de belles photos,bravo pour votre courage !

  4. Très belles photos , heureusement tu as cette récompense après chaque voyage si long entre tes escales … belle aventure

  5. Hello l’aventurière

    Moi non plus je n’ai pas le vertige ( humhum)
    Que de beaux souvenirs tu auras et
    grâce à toi que de belles photos nous aurons mais jamais tu ne retourneras bosser enfermée entre quatre murs
    après ce magnifique périple
    Tu es bien souvent dans mes pensées
    A très bientôt de te lire .
    Bises MOUSS’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *