Arrivée en bus depuis Nanning, Chine, nous sommes tout de suite agressés par les chauffeurs taxi à la gare routière. Après un rapide check sur maps.me, nous déciderons de prendre un taxi pour nous conduire jusqu’à l’auberge. A 3 , le cout est raisonnable, mais toute négociation est difficile : Bienvenue au Vietnam !

1ère impression : Beaucoup de circulation, surtout des 2 roues, mais contrairement à la Chine, ici pas d’électrique. Du coup, la ville est relativement bruyante.

Installation rapide au Hanoi Rock hostel, très très grand dortoir : 18 lits. Pour ma part, j’ai réservé dans un dortoir fille, donc c’est plutôt calme, mais les 2 voyageurs arrivés avec moi sont dans le mixte, et du coup le bruit y est un peu dérangeant.

Le Hanoi Rock hostel est plutôt ce que l’on appelle une usine à Backpackers ( cheap, grande capacité d’accueil donc beaucoup de monde) mais le prix est super attractif : 5$ la nuit, petit déjeuner gargantuesque compris, ainsi que free beer de 18 à 19h et 20 à 21h…

Arrivés en fin de journée, nous décidons de sortir pour tester la street-food Vietnamienne, mais pour finir, nous serons forcés de manger dans le restaurant à coté de l’ATM où Bart, le Canadien s’est fait avaler sa carte.

1er repas, nems Vietnamien, très bon, mais aussi très gras, puisque cuit en friture.

Après une bonne nuit de sommeil et un copieux petit déjeuner, je pars arpenter les rues de Hanoi. Je me balade le long du lac Hoan Kiem, admire son célèbre pont The Huc et Thap Rua (tour de l tortue). Passage ensuite par l’auberge où je rejoins l’Allemand et direction le mausolée d’Ho Chi Minh. Nous y arrivons juste à l’heure de la relève de la garde. Une relève plutôt simple, rien à voir avec Buckingham palace…. Mais amusante, d’autant que les soldats Vietnamiens ont toujours le sourire. Nous avons également croisés des troupes marchant au pas, toujours le sourire aux lèvres… C’est marrant, on n’a pas l’habitude de voir des militaires souriants.

Après le mausolée, nous nous dirigeons vers le nord, au lac Ho Tai, ou nous y croisons vendeuse de bananes, pêcheurs, et une population de Vietnamien venue s’y prélasser en cette très chaude AM.

Nous admirons, de l’extérieur la pagode Tan Quoc, puisque celle-ci est fermée au moment de notre passage. Une petite pause déjeuner, et nous continuons notre balade de l’autre coté du lac, errons dans les ruelles, découvrons des marchés locaux ou se vendent légumes, viande, poisson, et fruits à l’étalage. Les odeurs y sont très présentes, pas toujours agréables d’ailleurs !

Nous y découvrons aussi, que il n’y a pas besoin de véhicule utilitaire pour transporter de la marchandise, un scooter suffit!

Retour à l’hostel, puis petit resto sympa pour y déguster encore des spécialités Vietnamiennes, ainsi que balade dans les rues de la vieille ville, très animée le soir. Groupe de musique, jeux d’enfants…Bonne ambiance !

Le lendemain, réveil matinal pour moi, et je retourne me balader autour du lac Hoan Kiem, qui en cette matinée de WE est fermé au véhicules : du bonheur. Une course s’y déroule autour du lac. Je regarde et encourage un peu les coureurs. Certains courent pied nus d’ailleurs, question d’habitude !

Après cela, j’erre dans les rues du sud de la ville, où je tombe sur un coiffeur. Finalement, je me lance, après presque 5 mois, j’en ai vraiment besoin. J’entre pas très rassurée, on me répond tout d’abord « non », puis ensuite on me dit d’attendre 10mn, le styliste va arriver… Je lui montre une photo de moi avec mes cheveux court, et il me dit « ok ». Après tout, s’il rate ma coupe, je n’aurai qu’à mettre une casquette !

Après 4 shampoings, il s’attèle à la tâche, il y a du boulot ! Mais contrairement aux coiffeurs Français qui coupent, coupent, il m’a fallu lui dire 4 fois encore plus court pour arriver à avoir quelque chose qui ressemblait à ce que je voulais. Bref, le résultat n’est pas si mal, je n’aurai pas à porter ma casquette toute la journée, ouf !

De retour à l’hostel, je retrouve Patrick et nous repartons sur le Nord de la ville, dans le parc botanique. Patrick, grand amateur de Géocaching désire y pointer son 1er point au Vietnam. Après s’être baladés dans le parc, avoir repéré l’endroit, mission accomplie !

De retour à l’auberge, je décide de ressortir pour tester le restaurant Français repéré dans la matinée. Ce n’est pas que la nourriture Asiatique me déplaise, mais j’ai vraiment envie de vrai crudité, salade. Sur la carte, foie gras, tartiflette, entrecôte, mais je craquerai pour une bonne grosse salade : salade verte, tomate, croutons, poulet… Que du bonheur! Après cela, un petit coup d’œil à la carte, et 2 portions de fromage me feront craquer. Tomme et Bresse Bleu, que c’est bon!

Cette fois retour à l’auberge, départ à 21h en bus de nuit pour Sa Pa : mon 1er sleeping bus au Vietnam

 

 

 

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *