Partie le matin de Cat Ba par speedboat, puis bus jusqu’à Ninh Binh, il me faut encore négocier un taxi jusqu’à Tam Coc. Ninh Binh étant une grande ville, j’ai choisi de rester dans un homestay un peu plus reculé : jackpot ! L’endroit se trouve au milieu des rizières et pics karstiques, magnifique !

J’y arrive en milieu d’AM, le temps de m’installer, et je vais faire une balade jusqu’au village de Tam Coc. C’est un petit village, mais plein de guest-house. J’ai bien choisi le mien au milieu de nulle part…

La balade est brève, car la nuit tombant très vite, il me faut encore sortir du village et traverser les rizières pour regagner mon chez moi. Alors qu’il commence à faire sombre, un tracto-motoculteur que je laisse passer sur ce petit sentier me propose de me déposer jusqu’à l’intersection pour mon auberge. Ni une ni deux, je monte dans la remorque et me laisse conduire, un peu secouée quand même ! Mais expérience très sympa, j’adore !

Le lendemain, forte de mon expérience à Cat Ba, je décide de relouer un scooter, mais cette fois, semi-automatique (c’est moins cher !). En clair, 125cm3, 4 vitesses sans embrayage : easy !

Il me faut pas longtemps pour maitriser l’engin, et direction le Nord Ouest, sans trop savoir où je veux aller. Finalement, je m’arrêterai au temple Chua Bai Dinh. Ensemble bouddhique immense et magnifique.

Après l’immense cloche de l’entrée (la plus grosse du Vietnam), la visite se fait en arpentant de très longs couloirs ornés de buddhas dorés. Au centre, un temple abrite un immense buddha (10m de haut), ornés de 2 bodhissatvas. En continuant la visite, j’arrive au pied de la pagode, puis me dirige ensuite tout en haut, où trône un buddhas rieur, comme s’il veillait sur l’ensemble.

Après avoir fait le tour dans l’aller des tortues, je tombe sur mon 1er serpent… Mon calme m’a surpris, j’en ai même fait une photo. Faut dire qu’il avait plutôt l’air d’avoir du mal à se déplacer sur ces pierres lisses !

Après cette agréable visite, je décide d’aller visiter l’ancienne capitale du Vietnam, Hoa Lu. Mais à mon arrivée, les femmes voulant me forcer à manger dans leurs restaurants en m’agrippant par le bras alors que j’étais encore sur mon scooter m’en ont dissuadé. ½ tour, et je repars en direction de Tam Coc. Je me baladerai tout simplement au milieu de ce paysage qui porte bien son nom : la baie d’Halong terrestre !

Le lendemain, je décide d’aller faire une balade en bateau sur la rivière Sao Khe depuis Trang An. Etant seule, je dois attendre la venue d’autre personnes pour partager la barque, une dizaine de minutes et c’est parti ! La balade est paisible, nous traversons pas moins de 8 grottes, où il est nécessaire de se baisser vraiment étant donné la taille des stalactites. Les paysages sont toujours aussi spectaculaires !

Ensuite, direction Kenh Ga, village flottant. Pas, vraiment flottant, mais plutôt village coupé en 2 par la rivière. En revanche, il s’agit là d’un endroit authentique, pas de touriste, et à leur manière de me dévisager, ils ne doivent pas en voir souvent

De retour sur Tam coc, je me baladerai dans l’éco-parc de Thung Nham, avant de rentrer à mon homestay et préparer mes affaires pour mon départ pour Phong Nha, ce soir en bus de nuit.

 

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *