A peine arrivée à Saint Petersbourg, j’ai rendez-vous avec Natalyia, ma couch-surfeuse. En effet, pour cette 1ère destination, j’ai choisi d’essayer le Couch-surfing. Résultat, rendez-vous à une station de métro, car Natalyia m’a annoncé qu’elle travaillerait tard ce soir là. Elle me donnera donc ses clés d’appartement, ainsi qu’un petit croquis pour trouver son appartement. Welcome ! Une fois installée, je fais la connaissance des ses 2 colocataires, Maria, traductrice de métier, et Geinei, jeune homme adepte de bodybuiding ne parlant que Russe.

J’y resterai donc 4 nuits, afin de visiter « Peter », comme on dit ici. Cette ville est très riche en architecture, mais aussi très grande. C’est un vrai musée à ciel ouvert.

Je passerai mes journées à me balader dans les rues, à visiter quelques monuments dont l’église Saint Sauveur-sur-le-sang-versé, qui en fait à l’intérieur a été transformé en musée la mosaïque, admire le cavalier de bronze, le musée de l’ermitage de l’extérieur (vue la queue pour y entrer et le tarif,) mais magnifique bâtiment, la cathédrale Saint Isaac, l’église Saint Nicolas des Marins, la cathédrale de la Trinité, et nombreuse autre petites églises. Je me balade également sur l’autre coté de la Neva, vers la forteresse de Peter et Paul.

Les journées y sont très longues, puisque m’y trouvant début Juin, le soleil se couche aux environs de minuit, pour se lever vers 2h30 du matin! De ce fait, le rythme est un peu décalé, mais l’avantage, pas de soucis de se faire prendre par la nuit avant de rentrer…

Mes soirées, je les passerai à partager le repas avec mes hôtes, et discuter avec Maria jusqu’à très tard… Fou rire garanti, surtout avec les « croutons »!

Repas Russe préparé par le mari de Natalyia, telle que poisson fumé/pomme de terre, ou encore salade d’hiver… On ne peut pas dire que la gastronomie Russe soit très raffinée, mais cela reste très bon.

Je passerai même aux fourneaux pour un dîner. Au menu : French crêpes ! Jambon/fromage, puis confiture et Nutella.

 

 

 

Mes clichés de Peter

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *