7/12, arrivée à Ko Tao

Après une nuit de bus, loin du confort des bus Vietnamiens, puis 2 heures de speed-boat, où les sachets plastiques étaient distribués à tout va en raison de la mer agitée, j’arrive à Ko Tao. Heureusement pour moi, je n’ai pas de mal de transport, ni sur la route, ni dans les airs, et ni sur l’eau… Ouf, du coup, je distribuais le papier à mon voisin, no comment !

Aurel, manager de French Kiss est venu me chercher en scooter. Direction donc l’école de plongée au sud de l’île, où j’ai prévu de passer mon open water.

A peine arrivée, super accueil, installation dans leur dortoir où je fais la connaissance de Jo et Coline frères et sœurs qui voyagent ensemble. Ensuite, ben on attaque, formalité d’inscription, puis on enchaîne avec 6 vidéos à regarder pour apprendre les rudiments de la plongée. J’avoue avoir fait des pauses car je m’endormais devant la TV, que je n’ai pas regardée depuis 7 mois.

Et après ça, c’est pas tout, il faut encore faire ses devoirs pour le lendemain. Lire le livre de la formation open water, et répondre aux questions des 3 premiers chapitres… Si on m’avait dit que je retournais à l’école ! Bref, le lendemain, on attaque.

 

8/12, 1er jour de l’open water et 1ère plongée

La théorie le matin, avec correction des exercices, puis la pratique l’AM.

Je dois avouer que mon 1er saut dans l’eau n’a pas été forcément spontané. Mais l’essentiel, c’est que j’y suis allé. Là, on regagne un endroit un peu moins profond, puis on commence les exercices.

Vidage du masque, retirer et remettre le détendeur dans la bouche et le purger, flottabilité… Tout est ok, on peut commencer à avancer. La sensation est génial, c’est comme si on était en apesanteur, enfin j’imagine 😉

Mais là, les 1er problèmes commencent, douleurs dans les oreilles dès que je veux descendre en-dessous de 5m. Je continuerai donc sans dépasser cette profondeur. A la remontée, plutôt fière de moi, j’ai eu la même consommation d’air que mon instructeur, ce qui parait-il est rare à la 1ère plongée, il semblerait que j’arrive bien à gérer ma respiration sous l’eau.

Ce soir, exercices des 3 derniers chapitres, et dodo !

 

9/12, 2ème jour de l’open water

Théorie et test le matin, que je réussi, cool ! Puis 2 plongées de prévues l’AM.

1ère plongée, à peine j’essaie de descendre de descendre à plus de 3m, que les oreilles me lancent. J’essaie d’égaliser, de remonter puis de descendre plus doucement, mais rien n’y fait, et la dernière douleur est plus violente. JE fais donc signe à mon instructeur qu’il faut remonter. Je suis dégoutée, la vie sous l’eau est fascinante, mais pas moyen, ça fait trop mal.

AU retour, arrêt à la clinique. Bilan : Barotraumatisme aux 2 oreilles, interdiction d’aller dans l’eau jusqu’au lundi d’après, jour où je dois revenir à la clinique pour vérification (pour info, on est mercredi). Grrrrrrrr !

 

10/12 au 14/12, en attendant une amélioration

Quand on est sur une île où les principales activités sont la plongée et le snorkeling et que l’on ne peut pas aller dans l’eau, ben ça fait plutôt cric !

Du coup, je passerai mes journées à me balader, rattraper un peu le retard que j’ai sur le blog, aller voir les coucher de soleil… Bref, du repos quoi, en même temps, ça fait pas de mal des fois.

Et l’AM ou le soir, je retrouve tous les gens qui ont plongé la journée, et qui me racontent ce qu’ils ont vu… De quoi me mettre encore plus les nerfs. Même les filles qui font juste du snorkeling à Shark bay voient requins et tortues…

Les soirées commencent au bar de French Kiss, puis ensuite, on part touts ensemble manger au Tukta, adresse super à Ko Tao : cheap et bon, juste le service un peu long des fois…

Et j’oubliais, on passe aussi pas mal de temps à jouer au Dobble, super jeux de carte que j’ai découvert ici… En rentrant, je m’en achète un, c’est trop bien !

 

15/12, contrevisite à la clinique

Contrevisite le matin, ben c’est toujours pas bon pour la plongée. Une bonne bronchite en plus, fait que l’infection dans les oreilles ne se dégage pas. Par contre, la doctoresse super sympa me donne des bouchons d’oreilles en silicones. Avec ça, je vais au moins pouvoir aller faire du snorkeling, enfin. Sauf que ce sera pas pour aujourd’hui, pluie et vent l’AM, je suis suffisamment malade comme ça  L

 

16/12 au 19/12, Ça y est, à l’eau !

Il était temps, bon je n’ai pas vu de tortue, ni de requins, mais j’ai au moins eu le plaisir de pouvoir admirer tous ces poissons multicolores…

Les jours suivants s’alterneront toujours entre snorkeling, balade en scooter sur l’île pour chercher d’autre endroit que shark bay, partie de Dobble, coucher de soleil et soirée au tukta. On se fera même une petite séance massage entre filles.…

Bref, la vie est belle sur Ko Tao, on m’a dit lorsque je suis arrivée, « ici, on sait quand on arrive, pas quand on repart », il semblerait que ça se confirme, le tout dans une super ambiance avec un super groupe, entre les filles du Workaway, les plongeurs et les instructeurs, et les Lyonnais. J’y ai vraiment passé un super moment !

Mais comme il faut penser à bouger un peu quand même, ça fait plus de 2 semaines que je suis en Thaïlande, et je n’ai vu que Bangkok et Ko Tao, mon visa expire dans 10jours, et je dois descendre vers la Malaisie… Donc ce soir, bateau de nuit pour Ko Phi Phi. Ben oui, quitter une île pour une autre île, ça me plaît mieux que pour la terre ferme !

 

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *