Après avoir choisi de venir aux Philippines, il y a fallu trouver par où arriver, en fonction de ce que je voulais y faire, et aussi en fonction des prix des billets. J’ai donc choisi d’arriver à Cébu, et je repartirai par Manille, cette option me permettant de visiter un peu les îles du sud avant de rejoindre le Nord.

12/01 Cebu city

Arrivée à Cebu city, par avion, mon 1er vol depuis le début de mon voyage. La ville est rempli d’embouteillage, le taxi pour parcourir les quelques km de l’aéroport jusqu’à l’auberge prendra du coup un certain temps.

En ce qui concerne l’auberge, j’ai vu mieux, mais ça fera l’affaire pour 2 nuits. Une petite balade en ville histoire de voir à quoi ça ressemble, et un dîner dans le mac Do local : Jelly Be. On va dire moyen.

Le lendemain, la mission est de trouver le moyen de descendre à Oslob pour le lendemain. D’abord, un petit tour à l’Elizabeth Mall, un centre commercial réputé à Cebu, puis ensuite, visite du fort de Cebu. Un peu petit pour un fort, mais la visité guidée est intéressante. Après cette visite, nous nous rendons à la gare routière et au port des ferries. Des bus toutes les ½ heures pour Oslob, et 4 ferries par jour pour aller ensuite à Bohol. Nous continuons à arpenter es rues, avec une visite de la cathédrale de Cebu. Retour à l’auberge pour un peu de repos, en fin d’AM une petit tour au Ayala center, centre commercial réputé, mais on y trouve essentiellement des boutiques de luxe… Pas pour moi !

 

13/01 Arrivée à Oslob et cascades

Après 4 heures de bus, nous arrivons à Oslob. Nous partageons une chambre de 4 avec Gautier, l’auberge est pas mal, et le personnel sympa. Après le déjeuner, nous demandons pour aller voir la cascade de Tumalog. LA patronne de l’auberge nous propose 2 motorbike avec chauffeurs, ça coûte moins cher que d’en louer une, donc va pour les chauffeurs.

C’est partie, chacun son chauffeur et direction Tumalog waterfall. A l’arrivée, surprise, pour ire qu’il s’agit d’une des principales attractions de Oslob, il n’y a presque personne, tant mieux ! Gautier tentera la baignade, mais l’eau sera trop froide pour moi. La cascade est impressionnante par sa hauteur, mais aussi par son eau qui descend en pluie sur toute la largeur. Rien à voir avec les cascades puissantes que j’ai pu voir en Islande ou au Vietnam par exemple. Et la couleur de l’eau à l’arrivée est splendide.

Lors du chemin aller, mon chauffeur m’a parlé d’une autre cascade à 5 niveaux, beaucoup moins connue. Retour aux chauffeurs, après avoir monté pendant 600m une côte vraiment raide, je demande à mon chauffeur pour cette 5 levels waterfall. Cela ferme à 17h, mais il me dit que l’on a le temps d’y aller. A partir de là, ce sera vraiment une course contre la montre, à 90km/h, doublant bus et camion sans casques, je dois dire que je ne suis pas très rassurée, mais mon chauffeur semble maitriser. Nous arrivons à temps, et serons les avants derniers à partir pour la visite.

Ici, la visite se fait avec un guide pour les informations (qui prend aussi les photos), et un guide aventure. On nous prévient, on va être mouillés, mais je ne m’attendais pas à ça !

Je confie donc mon appareil au guide, laisse mon sac à l’accueil, puis c’est parti. D’abord, une petite marche jusqu’au niveau 1, très joli et sauvage. Ensuite, au niveau 2 ça se corse un peu, puisqu’il faut monter dans la cascade. Heureusement, des espèces de marches ont été taillées dans la roche, et celle-ci adhère bien je dois dire. Et là maintenant, je comprends que nous allons vraiment être mouillés ! Et notre guide, tranquille monte en tenant ma caméra en l’air, sans problème…

Niveau 3, nous pouvons aller prendre un bain et profiter d’un hydro-massage, sympa. Nous sommes les seuls, et l’endroit est magnifique.

Niveau 4, là on peut sauter. Ok, c’est pas très haut, 3m tout au plus, mais mon 1er saut n’était pas instantané. Ensuite, que du bonheur de pouvoir se jeter dans l’eau comme ça au milieu de la nature, et dans une eau bleu ciel… Trop cool !

Niveau 5, un autre hydro-massage, une petite nage, que c’est agréable. Cette fois, il est temps de redescendre, le fait d’être venu tard nous oblige donc à redescendre avant la nuit. La descente se fera déjà dans la pénombre, puisque au milieu de la jungle… Mais quel bonheur !

 

15/1 Whale shark watching, ou nage avec les requins baleines !

Réveil matinal aujourd’hui, départ 5h30 pour aller nager avec les requins baleines Mais d’abord, une surprise pour moi : à 5h, les yeux encore embués, je vois une silhouette sortir des toilettes, je suis pas sur. « Sid ? », « Yes »… Oh my god ! J’étais avec cet Indien à Phnom Penh, nous avions partagés le tuk-tuk avec Patrick pour la visites des Killing-Fields et autres, le monde est si petit lorsque l’on voyage !

Bon, revenons à nos requins, 6h nous voici au port. Un rapide briefing, pour nous donner les consignes de sécurité, la distance à respecter et autres… Puis c’est parti, on embarque sur de petits bateaux, et on saute dans l’eau. Je dois avouer que la 1ère fois ça fait bizarre. Même s’il s’agit là dans ce secteur de petits, c’en n’est pas moins impressionnant. De plus, le requin est tacheté comme un léopard, c’est impressionnant et joli. 30 mn à nager et à les admirer, même si on a du voir 2, maximum 3 individus différents. Mais lorsque j’étais en train de nager, et qu’un est passé en dessous de moi, je peux assurer que ça impressionne !

Retour à l’auberge, je comptais rester une journée de plus ici pour aller faire du snorkeling sur l’île Similon, mais finalement, je change mes plans et décide de partir direct pour Dumaguete d’où j’irai faire du snorkeling pour voir les tortues sur Apo Island.

 

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *