Après notre trek dans le secteur de Hsepaw, c’est en bus que nous nous dirigeons vers Inle Lake. Et pour la 1ère fois de mon voyage, je suis frigorifiée !  La clim dans le bus est glaciale, et comme à mon habitude, je suis en short et tee-shirt. Malgré ma couverture en laine de Yak du Népal, comme on la partage, je suis congelée ! A l’arrêt pour le dîner (à minuit), d’habitude en sortant du bus il fait chaud, mais là, l’arrêt se fait dans les montagnes, du coup ça caille encore plus… Je claque des dents, c’est la 1ère fois que j’ai froid depuis bien longtemps !

Bref, nous arrivons à Nyaung Shwe, ville située au nord de Inle Lake aux alentours de 5h du matin, comme d’hab ! Un tuk-tuk nous attend pour nous déposer à nos hôtels respectifs. Et là pour le coup, le notre est au top ! La chambre nickelle, et le personnel très très aimable, et super cool !

12/3, découverte d’Inle Lake

Après un petit déjeuner pris à l’hôtel et installation dans notre superbe chambre, nous louons un vélo à l’hôtel et partons découvrir les environs. Un petit arrêt au French touch restaurant, recommandé par une voyageuse croisé dans la rue. Nous sommes à la recherche d’info pour faire un trek dans les environs. Dans ce café/restaurant populaire (j’entends pour les touristes), je discute avec le  patron et 2 autre gars, dont un me recommande un guide pour faire le trek, Néné ! Quelle coïncidence, c’est le guide que mes amis Clive et Delphine(rencontré en Mongolie puis aux Philippines) m’avaient recommandé. IL me donne son numéro de téléphone, nous entrerons en contact avec lui plus tard, mais il n’est pas dispo avant le 15/3 et aurions voulu attaquer le trek le 14/3, nous verrons bien ce que notre hôtel nous propose ! Nous reprenons la balade, et partons vers les rives du lac, nous perdre sur de petits sentiers.

Après une journée à flâner, nous revenons en fin d’AM réservons une excursion sur le lac pour le lendemain puis repartons à la winery, située sur une colline afin d’assister au coucher de soleil, et déguster le vin local : ben je dois dire qu’il est pas trop mal !

De retour à l’hôtel, nous demandons à voir le guide qui nous propose pour le trek, mais tout de suite, les 1ère impressions ne sont pas bonnes, pas très causant, nous parle que par l’intermédiaire de son patron… Bref, la décision est prise, nous ferons le trek avec Néné J Dîner en ville le soir, et retour à l’hôtel pour un peu de repos bien mérité après la nuit passé dans le bus.

13/3 Balade en bateau sur le lac et happy birthday to me !

Encore une fois, c’est départ matinal. Notre guide nous attend à 7h30 pour nous conduire à son bateau. Nous prenons les vélos et le suivons jusqu’à la rivière menant au lac. Là, nous embarquons sur le bateau, nous sommes que les 2, et pouvons profiter des paysages à notre rythme, presque dans le calme, bruit du moteur du bateau en moins…

Lors de notre trajet, nous apercevons les fameux pêcheurs du lac Inle Lake. Ceux-ci passent des heures debout sur leurs bateaux, à  ramer avec un pied, en équilibre sur l’autre. Il se serve soit d’une sorte de grosse nasse ou alors d’un filet pour pêcher. Au passage de notre bateau, certain prennent la pause, permettant d’avoir le cliché désormais célèbre du pêcheur en équilibre sur un pied avec sa nasse à la main.

Ensuite, 1er arrêt, nous nous arrêtons vers un marché local, très typique, notre bateau nous dépose et nous prenons notre temps pour découvrir ce marché local, toutefois un peu fréquenté par les touristes. Cela reste cependant un endroit de ravitaillement en fruits et légumes pour les locaux, avec aussi bien sûre des stands pour des souvenirs…

Nous découvrons ensuite, de retour sur le lac les jardins flottants. Tomates (pour la fameuse salade de tomates, Yumm !!), herbes et autre sont cultivés ici au milieu du lac, impressionnant !

Le prochain arrêt se fera dans une usine de tissage, on y fait notamment de magnifique châle. Bien qu’intéressante, on y voit notamment comment on fabrique le fil à tisser à partir de la fleur de lotus, les bobines et ensuite le tissage. Malheureusement, cela ressemble vraiment à une usine à touriste maintenant car quasiment tous les bateaux font escale ici, mais au moins cela fait vivire les locaux ! Ensuite, ce sera une fabrique de cigare, tous roulés à la main dans une feuille (de tabac je crois), mais à l’intérieur, pas de tabac, que du naturel avec des parfums délicieux : banane, épices, anis, réglisse, tamarin, miel, ananas…. Un délice à fumer, sauf peut-être ceux à l’anis : c’est presque comme boire un Ricard ! Mais quoiqu’il en soit, les sweet cigar d’Inle Lake sont réputés, très parfumés et également très bon à fumer J

Ensuite, encore quelques arrêts touristiques, puis notre guide nous demande si nous voulons aller voir le « long neck-village », comprenez le village des femmes girafes. Avec Alex, nous étions d’accord dès le départ que cela ne nous intéressait pas, je ne plaide pas cette cause. Si vous voulez en savoir plus sur cette tradition, je vous invite à aller jeter un œil sur Wikipedia, mais pour ma part, je n’en avais pas envie. Nous nous dirigeons donc vers la pagode Inn Dain, notre bateau nous dépose, et avons un peu de temps pour visiter. L’endroit est assez sympa, et finalement pas trop de touristes, cette visite n’étant pas forcément inclus dans les tours proposés. Un endroit agréable pour se poser et méditer !

Sur le retour, un arrêt au Jumping cats monastery, et finalement le coucher de soleil depuis le bateau… Une belle journée pour entamer ma 36ème année.

Un retour à l’hôtel, une bonne douche après avoir transpirer toute la journée, et un bon petit repas avec bon vin rouge au resto pour fêter ça. Happy birthday to me !

 

14/3 Visite de la ville et balade

Aujourd’hui, journée un peu plus reposante. Nous nous baladons et flânons dans les rues de Nyaung Shwe, passerons pas mal de temps au marché, Alex cherchant des souvenirs pour sa famille, et dieu sait qu’elle met du temps à choisir… J’en profite pour discuter avec les marchands, et me perdre dans les allées. J’adore cette atmosphère…

Sur le retour, nous aurons la chance d’admirer une cérémonie bouddhiste, avec char et jeunes moines à cheval défilant dans la ville. Nanta, la patronne de l’hôtel nous explique que c’est une cérémonie qui a lieu à un certain âge et qu’il change leurs habits de moines… Je n’ai pas tout compris, son Anglais étant un peu approximatif parfois. Nous reprenons nos bicyclettes ensuite pour aller voir un monastère à l’Est du lac, perdu au milieu de la colline. Ne voulant pas déranger les moines, nous ne nous approcherons pas, et redescendrons ensuite pour faire une pause dans un petit restaurant perdu au milieu de nulle part, dominant une plantation de fruit du dragon. L’endroit est super paisible et nous y resterons plus longtemps que prévu. Lors du chemin de retour, nous pouvons admirer le coucher de soleil, ainsi que les Birmans travaillant aux champs avec les bœufs. De quoi en remontrer à nos techniques industrielles !

Le soir, rendez-vous à notre hôtel pour faire la connaissance de Néné, et avoir quelques explications sur le trek des 2 prochains jours. D’abord, à 1ère vue rien à voir avec l’autre guide que nous avons pu rencontrer, très souriants, super sympa et parle très bien Anglais… Bref, Delph et Clive ne m’ont pas menti !

 

15/3 1ère journée de notre trek dans les montagnes à l’Est de Inle Lake

Notre guide passe nous prendre à notre hôtel comme prévu, et c’est parti pour 2 jours avec nuit chez l’habitant. Nous quittons donc et attaquons le trek dans les collines environnantes. Ici, comme à Hsepaw, la végétation est plutôt arides, mais malgré cela, les Birmans arrivent a y cultiver échalotes, autres légumes et fruits. Nous verrons également l’arbre sur lequel pousse le tamarin, notre guide y grimpera même histoire de nous attraper quelques fruits tout frais, un délice ! Durant la marche, nous faisons connaissance avec lui, très jeune, et indépendant, il a beaucoup d’avenir car c’est un très on guide ! Nous nous arrêtons pour visiter des grottes. A mesure que nous prenons de l’altitude, la végétation verdit. Nous verrons les femmes travailler dans les champs et les entendront rires aux éclats, malgré une chaleur de plomb, ici au Myanmar, la population a vraiment la joie de vivre, et ce en dépit des conditions de vie assez dures, une belle leçon de vie pour nous occidentaux qui nous plaignons à longueur de journée…

Pour le déjeuner, nous ferons arrêt dans une maison, où notre guide a ses quartiers. Il nous cuisinera en l’espace d’un instant un délicieux repas. Nous reprenons la route après un petit break, traversons de jolis paysages et profitons de la vue, sous un soleil de plomb, comme d’habitude. Arriver à la maison où nous passerons la nuit, nous ferons quelques achats à la « boutique » du village, notamment des bières pour boire lors du coucher de soleil.

Nous déposons nos affaires à notre homestay et montons au sommet de la colline, jusqu’à la pagode pour admirer le coucher de soleil. Là, un magnifique panorama sur le lac Inle, et un superbe « coucher de soleil », à savoir une disparition non pas à l’horizon, mais derrière la fumée ambiante, comme toujours au Myanmar en cette saison. Il n’empêche que le moment est magique quand même !

De retour à notre homestay, Néné nous prépare un dîner d’exception, et nous apprends en prime à cuisiner la fameuse tomatoes salad traditionnelle Birmane. Au menu ce soir, salade de tomate Birmanes, œufs, multitude de légumes, le tout délicieux ! Après une bonne journée, de marche, une toilette au robinet derrière la maison et une bonne nuit de sommeil.

16/3 Trek J2 : retour à Nyaung Shwe

Après encore une fois un excellent petit déjeuner, nous entamons la descente pour rentrer sur Nyaung Shwe. Le côté par lequel nous descendons est un peu moins vert qu’hier, mais il est exposé côté sud, donc plus aride. Et plus chaud également pour nous. Nous chanterons en cœur avec Néné la fameuse chanson que j’ai découverte au Cambodge lorsque j’étais à l’orphelinat « Why not me » de Enrique Iglesias, qui semble-t-il est aussi populaire au Myanmar. Lors de notre descente, nous verrons des femmes récolter le tamarin. Désireuse d’en acheter un peu, Néné nous en négocie un sac, pour… free, cadeau, merci ! Nous continuons et faisons un arrêt à un bassin, qui semble être la piscine municipale ici. De jeunes Birmans nous voyant se donnent un peu en spectacle, a sauter et plonger dans l’eau avec acrobatie… Mais il faut avouer, que bien qu’ils semblent très jeunes, ils sont déjà super bien taillé et musclés !Je comprends mieux maintenant Layina 🙂 Ils sont beaux comme des dieux !

Nous ferons ensuite une pause pour l déjeuner, et là, nous gouterons encore la traditionnelle Shan noodle soup. Pour être honnête, ici à Inle Lake la manière de la cuisiner est différente de Hsepaw, mais bonne quand même J. Le retour se fera ensuite en bateau sur le lac, puis nous marcherons jusqu’à notre hôtel, où nous attendent nos affaires, ainsi que Zia et Nanta. Un bonheur de les retrouver !

Après une bonne douche, nous repartons à bicyclette à la winery, pour encore un superbe coucher de soleil avec dégustation de vins… et le soir, repas dans un restaurant Indien.La vie est dure ici au Myanmar J

17/3, journée à Inn Day pagode et re-balade en bateau sur le lac

Après avoir pris la décision de ne pas retourner à Bagan, nous décidons de retourner à ces pagodes le long du lac. Alex, artiste très douée avait envie d’y retourner afin d’y dessiner un peu, et m’a proposer de l’accompagner, voir même de m’essayer au dessin aussi… Mouais, ok pour retourner aux pagodes, mais pour le dessin, c’est pas trop mon truc ! Bref, nous repartons en bateau, la balade sur le lac est toujours aussi agréable, surtout le trajet pour se rendre aux pagodes, sur un petit canal où nous passons différent barrages, notre pilote manœuvrant parfaitement dans le passage très étroit de chacun de ceux-ci.

Arrivé sur place, une petite pause pour un café, et c’est parti. Alex y fera de magnifiques sketches, et pour ma part, j’en profiterai pour méditer, écrire et dessiner aussi… Enfin, un essai L

Une bonne journée, et retour en fin d’AM à notre hôtel et bus de nuit pour retourner à Mandalay, d’où Alex repartira pour Bangkok avant de s’envoler pour la Pologne.

 

 

Encore une fois, beaucoup de photo, mais difficile de choisir parmi tous ces magnifiques clichés. J’espère que vous les appréciés !

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *