Après avoir fait connaissance de nos hôtes et passé une super soirée avec toute la famille et une bonne nuit de sommeil dans notre « maison » au fond du jardin, nous nous dirigeons vers mon 1er parc national Américain. Celui-ci n’était pas sur ma liste, mais comme évoqué plus tôt, voyager à 2 impose des compromis, et celui-ci en était un. Bref, nous y avons passé 2 jours, ce qui est peu pour un si grand parc, mais la route centrale était encore fermée en raison de la neige, et à moins de faire tout le tour du parc par le sud ce qui prend un certain temps, c’était compliqué de visiter le coté Est du parc… Next time !

9/6 Découverte de Glacier National Park

De bon matin, nous nous dirigeons donc vers notre 1er parc national US. Un arrêt à la rangers station histoire de prendre quelques infos en plus de celles données par nos couch-surfeurs. Nous décidons de faire la randonnée jusqu’à Avalanche Lake. Ça monte un peu mais tranquille, jusqu’à un lac perdu au milieu des montagnes au top. L’eau y est glaciale, mais je ne peux résister à l’envie d’aller y tremper mes pieds, c’est tellement agréable ! Nous y ferons la pause pic-nique puis redescendons. Nous faisons ensuite une autre petite balade, horse loop près de Thompson Lake. Là c’est vraiment plus calme, et nous pourrons même admirer un chevreuil, enfin, je sais pas trop ce que c’est en Anglais on dit « deer », mais c’est beaucoup plus gros qu’un chevreuil de chez nous, presque autant qu’un cerf, sauf que j’en ai jamais vu avec des bois… En tout cas rencontre fort sympathique avant de revenir chez nos hôtes, qui nous attendent pour le dîner. Ce soir, c’est légumes à la plancha dégustés dans le jardin. Nous nous arrêtons acheter une bouteille de vin sur la route pour accompagner…

La soirée se passe encore super bien ! Après le dîner, nous irons tous les accompagner pour un tour en voiture dans les environs,  et les accompagnerons pour leur dernière acquisition : un nouveau kayak afin de pouvoir partir en balade sur l’eau le week-end avec toute la famille ! Ici, c’est pas l’Amérique des grosses villes, chaque week-end est une occasion d’aller au grand air. La famille pratique le vélo, la randonnée, le kayak et les balades en raquettes pour l’hiver ! De retour à la maison, encore une excellente soirée à jouer avec les filles et discuter avec nos hôtes !

D’ailleurs,  alors que je discutais en tête à tête avec Shelley dans le jardin, elle m’annonce que demain vendredi, ils partent en WE, et nous laisse la maison. On peut même rester plus longtemps si on veut, la seule chose qu’elle me demande est de récolter les œufs des poules. Je suis estomaquée ! Cette générosité et confiance avec des gens qu’elle ne connaît même pas, incroyable ! Je la remercie, mais on va s’en tenir à nos plans et repartir samedi, je me sentirais vraiment mal à l’aise de rester…

 

10/6 Glacier National Park et soirée tranquille

Aujourd’hui, après avoir pris notre petit-déjeuner et dit au-revoir à nos hôtes qui ne seront pas là ce soir quand nous rentrerons, nous repartons pour Glacier National Park. Nous avons choisi pour cette journée de faire l’Apgar Lookout Trail : à peine plus de 11km avec un dénivelé de 550m, une bonne balade, qui devrait nous amener à un point de vue sur le lac Mac Donald. Afin d’avoir quelques détails sur l’itinéraire, nous nous arrêtons encore à la rangers station, qui nous conseille fortement d’acheter (ou louer) une bombe de poivre pour se protéger des ours. Pour ma part, après en avoir vu une bonne dizaine au Canada, je pense que ce n’est pas utile, mais Michele craintif cède et décide d’en louer une pour la journée. Si ça peut le rassurer… Bref, nous prenons ensuite le chemin du sommet. La balade débute au milieu d’une jeune forêt, avant d’attaque la montée en lacet jusqu’à la Fire Tower, tour de surveillance pour les incendies de forêt. De là, effectivement, nous avons une jolie vue.

Nous y ferons la pause déjeuner avec la vue sur le lac et redescendrons en début d’AM.

De retour à la voiture, nous partons pour une 2ème randonnée recommandée par les rangers. Malgré le ciel menaçant, nous attaquons la montée pour aller jusqu’à  Fish lake. La rando ne fait que 9km, même s’il pleut tout le temps, ça fait pas très longtemps sous la pluie…

Toute la montée se fait dans la forêt, et alors que nous arrivons sur les hauteurs, il commence à pleuvoir, mais seulement pour quelques minutes… Nous avons bien fait de décider d’y aller malgré un ciel très menaçant.

Fish lake est vraiment différent des autres. D’abord  de par sa couleur très verte, mais aussi car il se trouve vraiment au milieu de la forêt,  entouré de pins et autres arbres.

Nous ne nous y éterniserons malheureusement pas très longtemps, l’endroit est infesté de moustiques ! Quelques photos, et nous attaquons la descente, que nous ferons pratiquement tout en courant, ceci étant la meilleur technique pour épargner mes genoux, et il faut avouer que c’est aussi un vrai bonheur !

Nous rendons donc la bombe de poivre, qui n’aura servi à rien bien sûr, puis retournons sur Kalispell où nous avons la maison pour nous tout seul. Un arrêt au supermarché, puis de retour, je nous prépare une bonne salade de tomates du Myanmar, pas encore comme là-bas, mais très bonne malgré tout !

Une dernière nuit dans notre caravane, bien que Shelley Jo nous ait invités à nous installer dans la chambre désormais libre après le départ des cyclistes, je n’ai pas voulu afin de ne pas lui causer de travail en plus avec 2 lits à changer au lieu d’un.

Demain, direction Bozeman, pour un arrêt avant Yellowstone….

 

 

 

 

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *