Afin d’arriver en douceur en occident, alors que j’étais encore en Asie, j’avais eu l’idée de commencer mon séjour au Canada par une mission de volontariat dans un Ashram, histoire de continuer la pratique du yoga et la méditation… Bien m’en a pris, vu la claque que je me suis prise en arrivant à Vancouver !

Arrivée de bon matin à Terrace, Brrrrr !!! Il fait pas chaud, c’est pas encore le grand nord, mais on s’en rapproche. Si j’avais su, je ne serais pas allée chez le coiffeur, d’autant qu’elle m’a vraiment coupé court. J’ai perdu 40° en 2 jours… Suis plus habituée et pour la 1ère fois de mon voyage, je sors mon bandeau polaire pour les oreilles !

Le vol au dessus des montagnes fut splendide ! Thomas, le propriétaire de l’ashram ne tarde pas à venir me chercher. Il me dépose pour quelques heures dans un café, il a encore des choses à faire avant de retourner à l’ashram, qui est à 2h de route !

En milieu d’AM, direction l’ashram. La route est magnifique, entourée de forêt à n’en plus finir, de montagnes enneigées et quelques lacs par ci par là le long… Un régal pour les yeux ! Sans compter les champs de lave !

Mes journées à partir de maintenant se rythmeront comme suit :

Début Fin Activité
06:00 06:15  Arati (Morning chanting)
06:15 07:00 Méditation
07:00 08:15 Yoga
08:15 09:00 Yoga Philosophie
09:00 09:30 Petit déjeuner
10:00 14:30 Travail
14:30 15:00 Break pour déjeuner
15:00 17:00 Travail
17:00 18:00 Temps libre et douche si eau chaude
18:00 19:00 Méditation
19:00 20:00 Diner

 

18/5 Tour du propriétaire et présentations

Arrivée peu avant 19h, les autres volontaires sont en pleine méditation. Nous patienterons un peu avant de les rejoindre pour le dîner, et Thomas en profitera pour me faire un rapide tour du propriétaire, enfin de la partie qu’occupe l’ashram, car la propriété s’étend sur 200 acres, soit 80 hectares..

Après quelques explications sur le fonctionnement et les règles de vie, on peut rejoindre les autres pour le repas. Ici, avant chaque repas, on chante une prière en Hindi, pas communs, mais on s’y fait ! 1er repas organique et végétarien au Canada : la nourriture est plutôt bonne, mais très riche en féculent et pauvre en légume à mon goût.

J’y fais en même temps la connaissance des autres volontaires et pensionnaires de l’ashram.

 

19/5 et 20/5 construction des murs de la maison… en paille !

Après la méditation, le yoga et le petit déjeuner, pour la fin de la semaine, on m’a affectée à la construction du nouveau dining-hall. Une construction en bois et en paille, qui servira de salle de méditation, salle à manger et cuisine plus tard. J’y apprends comment on fait un mur en paille et commence aussitôt à travailler, avec Serena, une fille originaire de BC.

Finalement, pas très compliqué, il suffit juste d’empiler les bottes de aille comme des briques, et de faire des découpe de temps en temps, d’où ma 1ère utilisation d’une tronçonneuse : Bienvenue au Canada ! Et oui, au Canada, ils n’y a pas que les bûcherons qui tronçonnent !

Après mon expérience avec les maisons en brique de terre, la maison en paille… Si tout se passe bien, à la fin de mon voyage, je saurai construire les maisons des 3 petits cochon.  🙂

Mon « bureau » est plutôt agréable, à chaque fois que je lève la tête, j’ai la vue sur les montagnes environnantes, et la forêt… Un vrai bonheur !

Le jeudi soir au repas, on découvre que l’Alaska n’est qu’à 3h de voiture, du coup Selena propose d’y aller pour le WE… Alaska ???? Of course, je suis de la partie !!!

Autre chose, lors de mon arrivée, on m’a prévenu qu’il y avait des ours aux alentours, mais pour moi, je serais chanceuse si j’arrive à en voir un… Mais effectivement, ça n’a pas tardé, dès mon 2ème soir, une des pensionnaires de l’Ashram, une nonne Buddhiste, reviens à la cuisine car un ours se trouve sur son passage pour retourner à son cabin.

Je sors, et vois donc mon 1er ours ! Waouh 🙂  Je peux en même temps voir l’efficacité du chien de garde de l’ashram, qui est dressé pour chasser les ours. L’ours bat en retraite, et le chien ne recule pas tant que celui-ci ne s’en va pas… Bon chien !

Le vendredi matin, Thomas, le propriétaire de l’ashram nous annonce que nous arrêtons de travailler plus tôt aujourd’hui pour aller profiter su soleil au Dragon lake. L’eau est beaucoup trop froide pour moi, qui arrive de Thaïlande, mais le paysage est magnifique avec les montagnes environnantes encore une fois. Retour ensuite à L’Ashram, et un dodo avant l’Alaska !

 

20/5 et 21/5 : WE en Alaska à lire ici

23/5 Reprise du travail

Je continuerai la construction de la maison en paille encore aujourd’hui. J’apprécie toujours autant mon bureau, et le travail bien que physique est agréable ! Je pourrais même dire que je ne vois pas les journées passer ! Mais aujourd’hui, nous avons terminé le stock de bottes de paille. Du coup en fin de journée, le chantier allant rester un peu en plan en attendant la prochaine livraison, nous sécurisons les murs extérieurs avec des bâches en cas de pluie…

24/5 Changement d’activité : cette fois, creusage de tranchée

Serena a quitté l’ashram ce matin, et nous sommes en rupture de bottes de paille. Du coup, je vais aider Olivier, un autre volontaire à creuser la tranché qui servira à enterrer le tuyau d’eau pour approvisionner le jardin en permaculture. Décidément, à croire que les gens savent que j’aime creuser. Bref, nous avons environ 250m à creuser, plat au début mais entre les arbres, autant dire qu’avec toutes les racines, ce n’est pas chose simple.

Dans l’après-midi, une petite pause imposé : le passage où nous étions en train de creuser se trouvait juste sous les cordes à linges, du coup, lorsque Olivier à voulu encore couper une racine à la hache, il s’est pris dedans et a pris un retour de hache sur le haut du crâne… 36 chandelles pour lui, il est un peu sonné quand même ! Les arbres se seraient-ils vengés ?? J

Finalement, je ne vois pas la journée passer, il faut dire que c’est vrai, j’aime le travail physique ! Dans l’après-midi,

 

25/5 Pause à Terrace BC

Lorsque je me suis inscrite comme volontaire, mon séjour étant de moins d’un mois, je ne pouvais m’inscrire que pour être volontaire à mi-temps et ai payé en conséquence. Du coup, comme je travaille à plein temps, j’ai négocié une journée off, afin de me rendre à Terrace BC pour avoir accès à Internet. Non pas que ça me manque, mais lors de ma dernière connexion lors de notre virée en Alaska, la personne qui devait m’héberger en couch-surfing m’a écrit que ce n’était plus possible. Je dois donc absolument trouver un autre endroit où dormir le WE prochain, avant de reprendre mon avion pour Vancouver. Bref, du coup Thomas qui a des choses à faire à Terrace m’y conduit, et de là je peu envoyer d’autre demande couch-surfing. Et finalement, j’aurai une réponse positive dans la journée, ouf ! Retour à l’ashram en fin d’AM sereine !

26/5 On continue de creuser !

Ben on creuse encore, l’objectif étant d’atteindre le haut de la côte, jusqu’u réservoir d’eau, passer le tuyau et reboucher avant vendredi soir, soit encore 2 jours. En mon absence d’hier, Olivier a avancé seul d’environ 50m dans la montée ! On continue et arrivons au réservoir en fin d’AM. Encore une fois, la journée passe à une vitesse folle. Il faut dire qu’Olivier parle Français, et du coup on discute bien, tout en travaillant bien sur !

 

27/5 Mission accomplie, et barbecue au lac pour la fin de semaine

D’abord, au petit déjeuner alors que je faisais ma vaisselle, je vois le Sita, le chien partir en trombe… C’est sûr il y a un ours, pour une fois j’ai mon appareil photo. Je sors, et là, c’est le plus gros que j’aie vu ! Il est énorme, mais Sita, toujours efficace le poursuivra jusque dans les bois !

Pour le travail, aujourd’hui, on passe le tuyau et on rebouche la tranchée. Et cet AM, encore une fois pour la fin de semaine, nous partons faire un barbecue à Dragon lake. Le rebouchage de la tranchée est beaucoup plus rapide, il faut dire que c’est plus facile que de creuser ! Du coup, nous finissons dans les temps et nous occupons ensuite de couper du bois pour le barbecue de ce soir. A la hache cette fois, mais que du bois mort, pas question pour moi d’abattre un arbre ! Je me souviens encore de voir Olivier couper une racine à la hache car celle-ci nous empêchait d’enterrer le tuyau suffisamment profond. Chaque coup de hache raisonnant dans mon corps et me faisant plus mal encore… No comment 🙁

Bref, notre tâche accomplie, nous nous dirigeons vers le lac, mais sur l’autre rive cette fois. D’abord pour la séance de méditation, puis ensuite chants et barbecue, Olivier nous accompagnant à la guitare. Nous pouvons aussi assister au coucher de soleil, bref que du bonheur !

De retour ensuite à l’ashram, pour ma dernière nuit en ce lieu, avant de regagner Terrace BC demain, chez mon couch-surfeur David.

 

 

About the author: snookmam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *